dimanche 7 octobre 2018

OLYMPE DE GOUGES PRESENTEE À MIRABILIA PENNE MUSEUM

 
                                                 Dimanche 14 octobre à 15h45 

                                 COMMENT RÉINVENTER LA DÉMOCRATIE ?

                                               A Penne, il s'en passe des choses ....

                      Rendez-vous avec Olympe de Gouges présentée par Béatrice Daël,
     Présidente de l’association des éditions Cocagne, qui publient les oeuvres complètes 
                                                    d’Olympe de Gouges  sur le thème

                                                        "Comment réinventer la démocratie ?

                                       -  16 h Olympe de Gouges héritière des Lumières

                                   -  17h Olympe de Gouges et une idée de la démocratie 
                                                              toujours d’avant garde
               Les conférences commenceront à l'heure avec une petite pause entre les deux
                                                nous vous remercions d'en tenir compte.
                                                        Au plaisir de vous y rencontrer 
                 Pierre Malrieu - Ariane Le Lay pour l'association Penne Mirabilia Museum - 

mercredi 5 septembre 2018

INVITATION - BALLADINES DE PENNE

INFORMATION autour du Projet "Les Balladines de Penne" 

 Bonjour,

Vous êtes invités à participer à une rencontre de présentation et d’échanges concernant un projet en construction, « Les Balladines de Penne ».

·         samedi 22 septembre à partir de 11h30, 
·         sur la place de l’Église de Penne (ou à la Salle des Fêtes en fonction du temps), 
·         dans le cadre d’un apéritif convivial accompagné de quelques surprises !

Les Balladines de Penne, c’est un projet de festival, dont la Cité historique de Penne sera le cadre, et la poésie le cœur ; imaginons une déambulation ponctuée de « performances » (musique, danse, lecture, chant, vidéo,…) sur des terrasses et jardins publics et privés de la Cité, des spectacles sur la place de l'église et au Château, des rencontres avec poètes et éditeurs ! Tout cela accompagné de quelques verres de vin et d'assiettes locales !
Mirabilia Museum, le Château, La Caverne, la Mairie de Penne, sont partenaires de cet évènement, dont la 1° édition est prévue pour septembre 2019.

Que vous soyez, curieux d’en savoir un peu plus, déjà sympathisants au projet, artistes et auteurs locaux,… nous aurons grand plaisir à vous rencontrer ce 22/09 (11h30).

L'équipe
image.png
Les patous* au mois de septembre
 
Jeudi 6 septembre, de 10h à 12h30, Matinée Bien-être  

Rose, coiffeuse à domicile, s'installera pour la matinée au premier étage de la friperie de Vaour.
Au programme: petit café, biscuits, essayage de vêtements, coupe, teinture, brushing et discussions débridées. Réservez votre créneau coiffure auprès de Rose au 06 24 46 77 79
Tarifs coiffure: coupe brushing 21€, brushing 15€ ... 

Samedi 15 septembre, Une journée à Moissac

Visite de l'Abbaye St Pierre + du cloître attenant + d'une expo de 18 mosaïstes contemporains 
dans la magnifique chapelle du séminaire, à quelques minutes de l'Abbaye.
Rendez-vous devant devant la mairie de Penne, à 9h30. Retour en fin d'après-midi.
Tarif: environ 15 € (visite + frais de co-voiturage). Prévoir un sandwich.
Renseignements auprès de Marie-Ange B. au 05 63 56 39 95

mardi 14 août 2018


Vous prendrez bien un poème ?  

Vendredi 24 aout, Mirabila - Penne de Tarn






vendredi 22 juin 2018

L'EAU DE VIE DE JEAN PICHET. "lecture de "Journal de mon talus"..

​de la part de Françoise Vignet, poète et adhérente de l'association Penne Mirabilia Museum ​

Jean PICHET a lu « Journal de mon talus », de Françoise VIGNET, paru  aux éditions Alcyone en mai 2017.
 Journal de mon talus est un journal sans dates. Le temps, ici, le temps du calendrier, des montres, de l’actualité, de la vie privée ou sociale est laissé de côté, au profit du temps des saisons, évoquées par les mois que l’auteure place comme en sous-titres des brèves proses qu’elle a rassemblées dans cet ouvrage.
     Françoise Vignet se veut réceptive à ce qui survient dans le lieu où elle a choisi de vivre en poète. Elle saisit ce qui la saisit ; elle accueille ce qui l’accueille ; elle note ce qui, à certains moments, lui donne le sentiment d’être corps et âme, esprit et cœur, en communion avec le monde naturel, qui semble s’enchanter lui-même, naturellement. Les eaux  d’un étang sont des ciels  (p.19).  Un plaqueminier est l’Arbre du Jardin des Pommes d’or (p.18).
     Mais ces enchantements ne semblent pas être, pour elle, l’important. L’important, pour Françoise Vignet, c’est de se faire accepter, accueillir par cette beauté qui nous est a priori étrangère – qui ne nous doit rien. D’y prendre place, de s’y « glisser », d’y « dévaler », d’y vivre absolument, ne serait-ce qu’un instant, mais un instant qui « n’est plus fraction de la durée » (Avant-Dire). Un instant ouvert immensément, vertigineusement, légèrement, « telle une faille dans le temps » (p.14).
D’où surgit le poème.
     Et c’est comme si le Paradis était retrouvé. Furtivement. Des miettes de Paradis pour notre faim de beauté. Pour celles et ceux qui veulent bien les recueillir, même si elles sont immatérielles.
    Jean Pichet.